Mas Ste Marie, Chemin du Rouinet

30300 FOURQUES

04 90 93 34 32 • 06 21 06 12 63

fruitsetlegumes.pelizzari@wanadoo.fr

  • Facebook Social Icon
  • Vimeo Social Icon

Réalisation du site © Mathilde Gautron-Davienne, 2016

Affichage du site optimisé sur FIREFOX (des décalages de blocs peuvent apparaître sur les autres navigateurs).

Salade  de l’Amap aux 18 plantes sauvages

03/05/2018

 

 

Lors de la porte ouverte Nicole a effectué une visite des bordures du jardin pour y récolter les plantes comestibles sauvages qui y poussent. Elle vous transmet la liste de celles qui ont composé la salade du soir.

 

Salade  de l’Amap aux 18 plantes sauvages

 

Samedi 28 avril, lors de la journée portes ouvertes, un petit groupe d’Amapiens et de visiteurs est parti en reconnaissance des plantes sauvages comestibles poussant autour des serres et en bordure des chemins.

 

En relation avec l’absence de traitements chimiques, pas moins de 19 espèces ont été récoltées : le grand plantain, les plantains lancéolé et corne de cerf, le laiteron maraicher, le pissenlit officinal, le brocoli sauvage, la pâquerette pérenne, la scarole sauvage, la blette maritime, la pariétaire de Judée, la mauve sylvestre, la moutarde blanche, la bourrache officinale, le mouron blanc (ou stellaire intermédiaire), l’oseille crépue, la bourse à pasteur, le coquelicot commun, le trèfle des prés, et les petites feuilles non piquantes de l’extrémité de l’ortie brulante. Mélangées à une laitue du jardin, colorées de pétales de souci, coquelicot, trèfle et bourrache, ces plantes sauvages ont constitué une magnifique salade vitaminée pour le repas partagé du soir.

 

Parmi les espèces sauvages comestibles non ramassées mais présentes dans le jardin, citons également l’arroche hastée, la roquette des vignes (ou roquette blanche), la carotte sauvage, le chardon Marie, le crépis saint, le crépis faux-pissenlit et le chénopode blanc.

Please reload

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now